Les Magasins généraux – Contexte historique

Construits sur les berges du Canal de l’Ourcq à Pantin au début des années 1930, Les Magasins généraux ont marqué l’histoire industrielle et artistique de Paris.

1931 : La Chambre de Commerce et d’Industrie inaugure le bâtiment des Magasins généraux à Pantin.
1958 : Les Magasins mobilisent plus de 120 employés.
1960-1970 : L’activité des Magasins généraux baisse avec la mutation des industries agroalimentaires.
Début 2000 : Les Magasins généraux ferment leurs portes.
Début 2004 : Le bâtiment abandonné devient un terrain de jeu pour les graffeurs et un lieu iconique du street art.

Désaffectés depuis de nombreuses années, les Magasins généraux sont devenus un terrain de jeu pour des graffeurs du monde entier pendant plus de 10 ans. Les milliers de graffiti qui y ont été réalisées ont fait du lieu un temple du graffiti.

En 2016, le bâtiment entame une nouvelle vie avec en premier lieu l’emménagement de l’agence de publicité BETC. Ainsi, deux fabriques se rencontrent : BETC, une fabrique d’idées, et les Magasins généraux, une fabrique industrielle de 20 000 m2 au patrimoine unique devenue temple du graffiti.